Edito

Bonne année 2024 quand même !

 

Ce dessin date de 2021.
N'était-il pas, malheureusement, un peu "prémonitoire" ?


Depuis le 13 novembre, date de bascule vers cette désormais célèbre base Alpha, Météo-France souffre, brûle parfois, à l'instar de la carte de voeux numérique disponible sur l'intramet...
La CFDT-Météo fait le constat que 2024 commence bien mal dans le domaine de la prévision, avec des erreurs difficiles à supporter, voire insupportables pour la plupart des collègues qui ont le service public chevillé au corps. On comprend pleinement ceux qui manifestent leur mécontentement par la voie de la grève.
La direction générale doit, dès ce début d'année, faire un suivi de la bascule 3P auprès des organisations syndicales, après le CHS (FS de CSA) du 15 décembre. C'est prévu ce lundi 15 janvier. Quelles sont les perspectives d'amélioration pour ce début d'année ? S'il y en a... c'est le temps des voeux.

Tout cela se déroule dans un contexte où, quoi que certains en disent (au gouvernement), l'inflation recule peu. Les deux augmentations du point d'indice en 2022 et 2023 (seulement 1.5 % en 2023 !) ne suffisent pas : il va falloir des efforts de la part de nos dirigeants.
Et il reste de nombreux chantiers à mener en terme de rémunération, certains internes à l'Etablissement. La CFDT milite entre autres pour une augmentation de la prime "PIPC" (performance collective) qui a le bon goût d'être "universelle", concernant tous les agents : administratifs, contractuels, ouvriers d'Etat, CR/DR, et personnels techniques bien sûr. Nous avons bon espoir d'une revalorisation de plusieurs centaines d'€ en 2024.

 
Pour les personnels en horaires de bureau, la CFDT-Météo se félicite de la mise en oeuvre d'une mesure qu'elle a demandée il y a... 10 ans (en 2014) : le système pivot 38h30 / 19JRTT. Chacun peut y passer mais pas dès aujourd'hui comme prévu initialement. En effet, à notre connaissance, le texte réglementaire n'est pas paru au Journal Officiel de la République Française (et oui... nos systèmes pivot sont là !). Donc ce serait au mieux pour le 1er février. Peut-on écrire : "pffff..." dans des voeux de bonne année ?



Pour rester attractive, la Fonction Publique ne doit pas dégrader le pouvoir d'achat de ses agents, et doit leur offrir de bonnes conditions de travail. Des progrès restent à faire, à Météo-France comme ailleurs : formons le voeu pour des avancées concrètes en 2024.
Bonne année à toutes et à tous.
 

Lionel Althuser
Secrétaire général de la CFDT-Météo

La devise de la CFDT : s'engager pour chacun, agir pour tous

  • 2022-_le_rifseep_cest_du_chinois
  • un-statut-pour-les-contractuels_small
  • 2022-11-sous-l-eau